fbpx

Accueil » Blog » Quels réseaux sociaux choisir pour mon activité ?

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

Quels réseaux sociaux choisir pour mon activité ?

15 Fév 2022

71% des consommateurs ayant eu une expérience positive avec une marque sur les réseaux sociaux la recommandent ensuite à leur proche (source : Forbes, 2018). Quand on sait que ces réseaux sociaux sont aujourd’hui utilisés en moyenne 3 heures par jour, autant dire qu’ils représentent un levier de croissance incontournable pour les entreprises. Mais toutes les plateformes ne sont pas équivalentes…

Quand on pense « réseaux sociaux », on pense naturellement à Facebook, qui est de loin le leader du domaine. En France, trois personnes sur quatre l’utilisent. C’est indubitablement « the place to be », le point de rencontre universel entre marques et consommateurs.

Pourtant, toutes les entreprises n’y trouvent pas forcément leurs meilleures opportunités. En fonction des objectifs marketing définis en amont, du secteur d’activité, de la position occupée par rapport à la concurrence, des caractéristiques de la cible commerciale, des formats de contenus privilégiés ou encore du budget disponible, il peut être plus rentable de se tourner vers une autre plateforme. Parmi les plus répandues dans le grand public, chacune a ses caractéristiques et peut répondre à des objectifs business différents.

On s’est donc dit qu’un état des lieux du paysage Social Media actuel vous serait peut-être utile pour déterminer quels réseaux sociaux choisir pour votre activité. Vous noterez d’ailleurs qu’on a choisi de parler de « réseaux sociaux » au pluriel. Parce qu’on est convaincus qu’à l’ère du marketing omnicanal, il devient de plus en plus inévitable de se positionner sur au moins deux ou trois plateformes pour déployer une stratégie efficace.

Alors, du sacro-saint Facebook à l’exotique TikTok, comment appréhender les différents terrains de Social Selling pour les entreprises ?

 

 

quel réseau social pour entreprise

 

Facebook : pour pénétrer naturellement le quotidien des consommateurs

 

Si l’on exclut Youtube et ses 50 millions d’utilisateurs français, en considérant que ce n’est pas à proprement parler un réseau social, les 33 millions de Français qui utilisent Facebook en font la plateforme la plus répandue parmi les consommateurs de l’hexagone. Facebook, c’est le réseau social par excellence, le modèle du genre.

Que ce soit par l’intermédiaire des publications personnelles dans tous les formats, des pages « fan », des groupes, des événements, de la messagerie privée, etc., tout y est pensé pour créer un maximum d’interactions sociales. Et, force est de constater que pour les ¾ des consommateurs français qui utilisent régulièrement le réseau social numéro 1, ce dernier occupe une place de plus en plus importante dans leur quotidien. Aujourd’hui, Facebook s’est installé au cœur de l’existence de la plupart d’entre nous. On y échange, on s’y informe, on s’y divertit et on y consomme !

Pas étonnant, donc, qu’on puisse aussi y déployer des stratégies marketing. Que ce soit par le biais de publications organiques ou de publications sponsorisées grâce à Facebook Ads, Facebook, avec son puissant Business Manager, fait figure de référence en termes d’outils d’acquisition de prospects sur les réseaux sociaux.

La conséquence de l’omniprésence de Facebook dans notre quotidien, c’est que toutes les entreprises peuvent s’y créer une audience qualifiée. Cela dit, certaines tranches d’âge y sont moins représentées (même si c’est de moins en moins vrai) et, surtout, certains secteurs d’activité y sont très concurrentiels. Donc, en fonction de votre budget, il est parfois plus opportun de vous tourner vers une plateforme qui vous offrira de meilleures perspectives de retour sur investissement à court terme. Pierre-Loïc a détaillé cette problématique de choix des canaux dans un de nos webinaires.

Quoi qu’il en soit, pour la plupart de stratégies un minimum ambitieuses et en particulier celles qui impliquent des objectifs de notoriété importants, Facebook est un canal difficile à éviter sur le long terme.

 

Instagram : pour mettre les visuels et l’influence au cœur de votre stratégie de marque

 

Tant qu’on est sur le Business Manager, vous savez sûrement qu’il permet de piloter à la fois les actions de communication menées sur Facebook et celles menées sur Instagram. Côté Ads, il est d’ailleurs tout à fait possible de les inclure dans les mêmes campagnes.

Mais, alors, sur quels critères privilégier Instagram à Facebook dans le cadre d’une stratégie Social Media ?

Plusieurs avantages d’Instagram peuvent être mis en avant :

  • Un reach (portée des publications organiques) a priori plus important
  • Une audience un peu plus féminine (54%) et un peu plus jeune (très majoritairement en dessous de 45 ans)
  • Le réseau de prédilection des influenceurs français (94% le classent parmi leurs principaux réseaux)
  • Des secteurs particulièrement valorisés (beauté, cuisine, voyages, décoration…)

Concrètement, pour une entreprise qui en est au début de sa stratégie Social Media et dispose d’un budget limité, Instagram offre souvent un potentiel de croissance plus rapide que Facebook. Que ce soit en misant sur la qualité des visuels, sur un réseau d’influenceurs bien ciblés et/ou sur un petit budget de sponsorisation des publications, il est envisageable d’y générer de bons résultats dès les premières semaines et sans casser la tirelire. Surtout si vous appliquez les conseils de notre article sur le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram.

 

Linkedin : pour basculer votre prospection B2B en mode Social Selling

 

Vous le savez peut-être, en 2019, AdPremier a lancé LinkForce, une filiale dédiée spécifiquement à l’acquisition de prospects sur LinkedIn. Pourquoi ? Parce qu’on était convaincus d’une chose : le commercial B2B d’aujourd’hui est un Community Manager.

Depuis, l’expérience a largement confirmé les opportunités qu’on s’attendait à trouver sur le réseau social numéro 1 des professionnels. Avec une bonne stratégie de communication et de prospection, on a pu vérifier qu’il était possible d’y générer des leads toutes les semaines et, ce, avec des actions relativement peu chronophages par rapport aux pratiques commerciales traditionnelles.

Si vous avez une cible commerciale B2B, elle se trouve forcément sur LinkedIn. Venez en parler avec nous :

 

PRENDRE CONTACT

 

Vous verrez, on prend vite goût à échanger avec ses pairs tout en développant son activité. C’est une émulation qui a complètement réorganisé le business development de plusieurs de nos clients.

 

Pinterest : pour rejoindre les rangs des nouveaux pionniers du Social Media

 

Alors que le réseau social aux épingles est le préféré de 55% des Américains, en France, il fait encore figure de territoire vierge à conquérir. De là à y voir l’Eldorado actuel du Social Media dans l’hexagone, il n’y a qu’un pas…

On vous a d’ailleurs déjà donné quelques conseils pour faire croître un business grâce à Pinterest.

Du point de vue de l’audience et des thématiques valorisées, Pinterest est un peu la version extrême d’Instagram, avec sa dimension fortement féminine et sa mise en avant des secteurs portés sur l’esthétique. Mais la plateforme évolue rapidement et est en train de devenir de plus en plus universelle.

Lors d’un récent webinaire sur le potentiel de Pinterest dans une stratégie Social Ads, Cécilia Diaz nous avait parlé plus en détail des opportunités croissantes qui y sont aujourd’hui accessibles à des entreprises d’horizons variés. Une chose est sûre, en Ads comme en organique, le faible niveau de concurrence permet parfois un excellent retour sur investissement, à condition de respecter un certain nombre de bonnes pratiques.

Qui plus est, Pinterest améliore en permanence son interface destinée aux annonceurs et développe des outils d’analyse marketing des tendances qui permettent de nourrir une vraie réflexion stratégique pour le futur, basée sur de la data concrète.

 

TikTok : pour engendrer un maximum de traction avec des vidéos courtes

 

Sur le principe, TikTok est censé être un réseau social humoristique sur lequel les utilisateurs se filment en playback avec une bande-son issue de la culture populaire. Mais, depuis que les journalistes du Washington Post ont décidé d’y prendre part, force est de constater que les prérogatives de la plateforme ont été quelque peu élargies…

Bien sûr, les contenus humoristiques y sont toujours légion, mais on y trouve des contenus de plus en plus diversifiés et des marques de plus en plus présentes. Forcément, les statistiques de TikTok ont de quoi les attirer :

  • Plus de 800 millions d’utilisateurs actifs
  • 52 minutes par jour d’utilisation moyenne
  • Un reach inégalé sur les principaux réseaux sociaux
  • Un taux d’engagement attractif
  • Un format (la vidéo courte) qui génère des performances hors normes

En revanche, même si l’audience tend à s’élargir petit à petit, on y trouve encore essentiellement des utilisateurs de 14 à 25 ans.

Mais, si vous faites partie des entreprises qui ciblent les adolescents et jeunes adultes et n’ont pas peur de prendre quelques libertés avec leur stratégie de marque classique, vous avez tout intérêt à vous pencher sur TikTok pour accroître votre visibilité et vos interactions avec votre audience.

Pour le coup, quand une stratégie de contenus prend sur la plateforme, les KPIs peuvent rapidement affoler les compteurs…

 

What else ?

 

Vous l’aurez compris, en tant qu’entrepreneur, vous ne manquez pas de terrains de prospection sur les réseaux sociaux. Et, encore, on ne vous a pas parlé dans cet article de Snapchat ou Twitter, ni même des plateformes hybrides, comme Youtube, WhatsApp, Telegram, etc.

En fait, à chaque stratégie marketing correspondent des plateformes plus ou moins adaptées. Le mieux, c’est de venir en discuter avec l’un des experts de notre agence Social Media, pour évoquer les opportunités correspondant à votre propre stratégie.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

[UX] 10 bonnes pratiques pour améliorer votre taux de conversion

[UX] 10 bonnes pratiques pour améliorer votre taux de conversion

Les internautes sont des consommateurs intransigeants : 90% d’entre eux déclarent quitter un site web dont le design ne génère pas une bonne expérience d’utilisation (source : Finances Online). Et il y a fort à parier que vos prospects sont des internautes comme les...