fbpx

Accueil » Blog » Ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

Ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram

Saviez-vous que le mot clé « instagram » était le neuvième le plus recherché sur Google et que la plateforme était le sixième site le plus visité au monde ? Pour un réseau social qui est censé être en premier lieu une application pour smartphone (la 4e la plus utilisée, au passage), ces chiffres concernant les navigateurs en disent long sur son potentiel de trafic organique

On vous a déjà expliqué sur ce blog comment communiquer efficacement sur les réseaux sociaux pour y générer du trafic organique. Mais chaque réseau dispose de ses propres codes et de son propre algorithme, qui, en plus, évolue régulièrement. Il est donc difficile pour un non spécialiste de savoir sur quels aspects insister pour publier des posts susceptibles d’obtenir une bonne visibilité auprès des utilisateurs de la plateforme concernée. Sans compter que, sur Instagram, la concurrence est de plus en plus rude. La plupart des business présents en ligne y disposent dorénavant d’une page et beaucoup d’entre eux y ont une fréquence de publication élevée.

Si vous vous demandez pourquoi toutes ces entreprises ont un intérêt à publier sur Instagram, voici quelques statistiques de la plateforme qui ne devraient pas avoir de mal à vous convaincre (source : Hootsuite) :

  • Plus d’1 milliard d’utilisateurs mensuels, dont 90% suivent au moins une entreprise
  • Une moyenne d’utilisation quotidienne de 30 minutes
  • 200 millions d’utilisateurs qui visitent quotidiennement une page d’entreprise
  • 81% des utilisateurs (et 36% des décisionnaires B2B) qui l’utilisent pour rechercher des produits et services
  • Un taux de complétion de 86% pour les stories des marques

Et vous ? Mettez-vous à profit cette audience incroyable pour injecter du trafic dans votre business ? Mais, surtout, maîtrisez-vous le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram ? Voici ce qu’il y a à savoir à ce jour pour mettre toutes les chances de votre côté de faire décoller votre compte.

 

 

fonctionnement de l'algorithme d'instagram

 

Les facteurs pris en compte par l’algorithme

 

Cela semble totalement anachronique en 2021, mais, jusqu’en 2016, Instagram affichait tout simplement les posts sur le fil d’actualité de ses utilisateurs dans l’ordre chronologique inversé. Depuis, comme sur tous les principaux réseaux sociaux, c’est un algorithme de plus en plus complexe qui a pris le relais. Cet algorithme est régulièrement mis à jour, mais on connaît tout de même les signaux qu’il prend en compte pour classer les publications de manière individualisée pour chaque utilisateur.

 

3 Facteurs principaux

 

Sur Instagram, trois facteurs influencent principalement le contenu du fil d’actualité :

  • Intérêt: l’algorithme affiche plus de publications dans les thématiques pour lesquelles chaque utilisateur a manifesté le plus d’intérêt.
  • Actualité: les publications les plus récentes bénéficient d’un bonus de visibilité.
  • Relation: Plus un utilisateur a une relation forte (engagement, saisies dans la barre de recherche, messages privés, relation dans la vie réelle…) avec un compte, plus il est exposé aux publications de ce compte.

Instagram utilise ces trois facteurs pour classer les différents posts par ordre de priorité pour chacun de ses utilisateurs.

 

3 Facteurs secondaires

 

Viennent ensuite trois autres facteurs, qui déterminent eux le poids plus ou moins important du classement évoqué ci-dessus pour chaque compte. En clair :

  • Fréquence: plus un utilisateur se connecte régulièrement, moins Instagram donne de poids au classement des publications par l’algorithme.
  • Nombre d’abonnements: plus un utilisateur est abonné à d’autres comptes, plus la diversité des posts de son fil d’actualité sera importante, au détriment du classement algorithmique.
  • Durée de connexion: plus la durée moyenne de session d’un utilisateur est longue, mois le classement aura de poids dans son fil d’actualité.

Vous l’aurez compris, plus un utilisateur est actif, plus il voit de publications et, donc, moins les signaux de classement des publications par l’algorithme ont d’impact sur l’affichage de son fil d’actualité. En revanche, ces signaux impactent fortement l’affichage sur les comptes les moins actifs.

 

Quelques idées reçues sur le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram

 

Comme sur les autres réseaux sociaux, certains aspects du fonctionnement de l’algorithme d’Instagram demeurant secrets, des préjugés circulent parmi les utilisateurs assidus de la plateforme. Si l’on en croit les affirmations plus ou moins officielles d’Instagram, voici en tout cas 4 éléments que l’on peut tenir pour vrais :

  • Les comptes qui utilisent les fonctionnalités natives de la plateforme (stories, vidéos en direct, reels) ne sont pas favorisés par rapport aux autres.
  • Instagram ne pénalise pas les comptes qui ont une fréquence très élevée de publication, ni ceux qui utilisent beaucoup de hashtags.
  • Dans l’absolue, l’algorithme ne privilégie aucun type de publications (photo, vidéo…) en particulier, mais il prend tout de même en compte les préférences de chaque utilisateur pour ces types de publications.
  • Les comptes professionnels ne sont pas favorisés par rapport aux comptes personnels.

 

5 axes stratégiques pour booster la visibilité de vos publications

 

Il est important de connaître les principes de base du tri des publications dans le fil d’actualité des utilisateurs d’Instagram. Mais vous êtes sûrement plus intéressé par l’étape suivante : les conclusions à en tirer dans votre stratégie de contenus pour augmenter la portée de vos posts. Chez AdPremier, on a remarqué que, parmi les leviers de performance organique sur la plateforme, 5 axes de travail sont particulièrement payants.

 

Le travail sur les hashtags

 

Nerf de la guerre pour les uns, source potentielle de pénalités pour les autres, l’utilisation astucieuse des hashtags est un sujet qui n’a jamais cessé de faire débat sur Instagram. A priori, la vérité se situe entre ces eux extrêmes : les hashtags ne sont pas une fin en soi, mais les pénalités entraînées par leur éventuel abus sont un mythe. Notre conseil : utilisez les hashtags de manière honnête, dans le but de quadriller toute la thématique de votre post et les sujets centraux abordés sur votre compte.

Bien sûr, vous devez aussi être attentif à employer des tags qui recueillent un minimum d’intérêt. Le but est de créer une traction : vos hashtags doivent donner une première impulsion à vos posts, qui, ainsi propulsés, seront ensuite boostés par l’algorithme d’Instagram.

 

L’usage des stories et des reels

 

Vous savez maintenant que la visibilité de vos publications est plus grande auprès des utilisateurs qui interagissent régulièrement avec vos contenus. Or, les stories et les reels, parce qu’ils sont à la fois bien mis en avant et utilisés par une minorité de comptes, sont un excellent moyen d’augmenter le niveau d’engagement de votre audience. À chaque fois qu’un utilisateur visionne l’une de vos stories ou l’un de vos reels, un signal positif d’intérêt est envoyé à l’algorithme.

Or, il est beaucoup plus facile d’obtenir une vue sur une story ou un reel que sur une publication classique. Sans compter que, pour ceux qui ont du mal à franchir le pas de la vidéo, ces formats courts sont plus accessibles que les formats longs. Et pour ceux qui auraient énormément de mal, Instagram vous permet dorénavant de partager simplement une publication en story… Alors, ce serait dommage de se priver de cette opportunité, non ?

Petite précision : les stories sont plus naturellement destinées à interagir avec vos abonnés, alors que les reels (affichés plus longtemps et référencés dans l’explorateur d’Instagram) ont plus vocation à obtenir de la visibilité en dehors de votre réseau et donc à faire croître votre réseau. Mais ce n’est pas une règle absolue et nous vous recommandons de tester les deux formats, qui répondent de toute façon à deux démarches créatives différentes.

 

L’analyse des données utilisateurs via un compte pro

 

Comme évoqué plus haut, l’algorithme d’Instagram cherche autant que possible à proposer aux utilisateurs des publications qui correspondent aux publications avec lesquelles ils aiment interagir. Donc, pour augmenter votre visibilité auprès de votre audience, la meilleure solution reste d’apprendre à connaître ses attentes et ses pratiques.

C’est là qu’un compte professionnel peut être utile sur Instagram, puisqu’il vous donne accès à des statistiques sur la manière dont votre audience interagit avec vos contenus. Heures privilégiées de connexion, formats de posts préférés, impact des hashtags, sujets les plus engageants : c’est en auscultant les spécificités de votre propre audience que vous serez le mieux à même de savoir quoi et quand publier pour lui plaire et donc plaire à l’algorithme.

 

L’amélioration du potentiel de rétention

 

Lorsqu’on vous a dit qu’Instagram surexposait ses utilisateurs aux types de contenus sur lesquels ils ont l’habitude de s’engager, on a (volontairement) omis de vous dire que l’algorithme utilisait des signaux cachés

À ses yeux, l’engagement, ce sont bien sûr les likes, les commentaires, les clics et autres signaux traditionnellement utilisés pour mesurer l’engagement sur les réseaux sociaux. Mais c’est aussi le temps passé par les utilisateurs sur une publication, même sans interagir de manière visible avec cette publication. Ainsi, plus longtemps une publication retient l’attention d’un utilisateur, plus elle est considérée comme engageant pour cet utilisateur par l’algorithme.

Conclusion ? Faites des publications longues et captivantes, qui auront un vrai potentiel de rétention de votre audience. Facile à dire, mais plus difficile à faire… Sauf si vous avez lu notre récent article sur les aspects essentiels d’un bon copywriting.

 

Le recyclage du contenu généré par les utilisateurs

 

Une stratégie organique pour générer du trafic sur Instagram, cela peut vite devenir très chronophage. Pour obtenir de bonnes performances, il faut souvent un investissement quotidien. Alors, les astuces pour gagner du temps sont toujours les bienvenues… En l’occurrence une bonne astuce en la matière consiste à utiliser le « contenu généré par les utilisateurs ». Le principe ? Vous recyclez simplement dans vos propres publications des contenus créés spontanément par votre audience à propos de votre marque. Cette approche n’a que des avantages :

  • D’un côté, vous allez augmenter les interactions entre vos utilisateurs et vous; ce qui enverra des signaux positifs à l’algorithme d’Instagram.
  • D’un autre côté, vous allez montrer à ces utilisateurs que leur avis compte pour vous et donc fidéliser votre communauté.
  • Tout cela en économisant du temps !

 

Alors, on se lance ? La team Social Media d’AdPremier est là pour vous accompagner si vous voulez aller plus loin dans la professionnalisation de votre approche d’Instagram et en faire un pilier de votre acquisition de trafic.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

Quelques conseils pour optimiser votre SEO sur Youtube

Quelques conseils pour optimiser votre SEO sur Youtube

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez sûrement que la team SEA de l’agence milite inlassablement contre l’autocensure des entreprises lorsqu’il s’agit de créer une vidéo publicitaire pour Youtube. Et pour cause, c’est aujourd’hui un format accessible à la...