+33 (0)4 93 63 63 27

Accueil » Blog » La stratégie en 8 étapes pour réussir votre personal branding

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

La stratégie en 8 étapes pour réussir votre personal branding

13 Juin 2022

La puissance des outils digitaux offre aujourd’hui à tout individu un levier sans équivalent pour produire des résultats rapidement et à grande échelle. Grâce aux effets de réseau, plus besoin de disposer de ressources importantes pour créer de la traction en un temps record, même seul. Le secret ? Une stratégie de marque bien pensée et tournée vers la performance.

Ces dernières années, les entreprises ont pris la mesure de tout le potentiel du Personal branding, en particulier sur les réseaux sociaux. Elles ont ainsi mis leurs collaborateurs à contribution… Forcément, un contenu social partagé sur un compte personnel génère en moyenne 8 fois plus d’engagement qu’un contenu partagé sur un compte d’entreprise (source : SocialMediaToday). Alors autant dire qu’il devient difficile de se priver d’un tel canal marketing.

Mais un projet de marque personnelle, ça ne s’improvise pas. Si les possibilités de croissance sont presque sans limites en la matière, la route vers le succès n’est pas non plus innée. Pour développer une audience personnelle et la mettre au service d’objectifs “business”, un certain nombre de bonnes pratiques peuvent vous aider à mettre votre aventure sur les bons rails.

Voici, selon nous, 8 étapes d’une démarche de Personal Branding que vous pouvez actionner sans tarder pour augmenter vos chances de réussite :

 

 

conseils stratégie de personal branding

 

Start with Why

 

On vous parle souvent du bestseller de Simon Sinek, Start with why (par exemple dans cet article qui explique comment booster une page entreprise sur Linkedin). Parce que, chez AdPremier, on adhère à 100% à cette conviction que les grands leaders et initiateurs de projets sont avant tout porteurs d’une cause.

Ce n’est pas juste une approche marketing, ni même entrepreneuriale. C’est une manière d’appréhender toute aventure collective en donnant la priorité aux déclencheurs psychosociaux qui rassemblent les individus.

Apple ne vend pas des PC, des montres ou des smartphones à la pointe de la technologie et du design. En tout cas, ce n’est pas ce que leurs clients recherchent réellement chez eux. Ils peuvent tout aussi bien le trouver ailleurs… Non, leurs clients cherchent à rejoindre la communauté de ceux qui ont transformé leur quotidien grâce à un certain style de vie minimaliste que permet la marque à la pomme. Et c’est ce qu’Apple vend à ses fans : un rapport au numérique qui change la vie, un Think different.

Trouver votre “pourquoi”, c’est donner à votre stratégie de Personal Branding toutes les chances de vous bâtir une audience engagée et fidèle.

 

Trouvez votre positionnement

 

Une fois votre mission définie (le “pourquoi” de Simon Sinek) il est temps de la décliner de manière concrète. Pour cela, il vous faut vous positionner clairement sur :

  • Les problèmes que vous prétendez résoudre
  • La démarche et l’attitude mise en œuvre pour cela (le “comment” de Simon Sinek)
  • Les services ou produits que vous vendez (le “quoi” de Simon Sinek)

Un bon positionnement doit déployer une proposition de valeur pertinente et adaptée à l’environnement dans lequel elle s’inscrit. Ce doit être le principe fondateur d’une marque personnelle capable de soutenir la mission que vous vous êtes donnée.

 

Alignez-vous sur une audience qui vous ressemble

 

Les sociologues et les psychologues œuvrent depuis des décennies à montrer qu’on a tous tendance à être influencés dans nos décisions par les personnes auxquelles on s’identifie. L’adage ne dit-il pas que “qui se ressemble s’assemble” ?

Robert Cialdini le dit lui aussi dans Influence et manipulation : nous aimons ce qui nous ressemble. Ce principe de similarité est un des leviers de sympathie les plus puissants et donc une source d’influence majeure.

N’essayez pas de vous conformer à la manière d’être de vos concurrents en pensant que c’est ce que vos prospects attendent de vous. Cherchez plutôt à vous aligner sur une audience de prospects qui vous ressemblent.

D’une certaine manière, une marque personnelle est un manifeste. Écrire votre propre manifeste est le meilleur moyen de vous protéger durablement de la concurrence et d’attirer dans votre aventure des individus dotés de représentations positives à votre égard.

Votre client idéal, c’est celui qui vous ressemble et dont vous résolvez les problèmes.

 

Choisissez le réseau le plus adapté à vos objectifs

 

Qui dit “Personal Branding” dit “influence sociale”. Aussi, même si ce n’est pas une obligation, c’est certainement sur les réseaux sociaux que vous trouverez les meilleurs leviers pour bâtir votre marque. Reste à déterminer, parmi l’offre abondante, quelle est la plateforme la mieux adaptée vos objectifs :

  • Facebook, pour viser large et prendre place dans le quotidien de votre cible ?
  • Instagram, pour placer les supports visuels au cœur de votre stratégie d’influence ?
  • Linkedin, pour exploiter tout le potentiel du social selling B2B ?
  • TikTok, pour une croissance rapide centrée sur le format vidéo ?
  • Un autre réseau plus niché ?

Si vous avez besoin d’un regard extérieur avisé, nos Community Managers peuvent rapidement vous aider à vous repérer dans le paysage des réseaux sociaux :

 

CONTACTER NOTRE TEAM SOCIAL MEDIA

 

En attendant, vous pouvez aussi aller lire l’article qu’on a consacré à cette question du choix d’un réseau social pour votre activité.

 

Établissez un QG pour votre plateforme de marque

 

Ce n’est pas le tout de rayonner auprès d’une audience bien ciblée, encore faut-il que les individus qui la composent puissent facilement accéder aux informations essentielles de votre offre avant de s’engager avec vous. Dans le cadre d’une stratégie de Brand Content, chaque action de communication véhicule une partie de votre proposition de valeur. En assemblant les morceaux, votre audience peut reconstituer plus ou moins bien le message global. Mais il est important de rendre votre message rapidement accessible dans son intégralité.

Il vous faut un QG, un endroit qui abrite l’essentiel de votre plateforme de marque et, donc ce que vos prospects doivent savoir de vous.

Traditionnellement, ce sont les sites internet qui servaient à cela. Mais, aujourd’hui, un profil social bien optimisé peut remplir cette fonction mieux que beaucoup de sites.

Dans le cadre d’une stratégie de Personal Branding B2B, un profil Linkedin est par exemple un support parfaitement adapté pour cet objectif. Photo, tagline, headline, texte de présentation, listing de compétences et d’expériences, activités récentes, CTAs, etc. : tout y est pensé pour vous bâtir un QG générateur de conversions. Et, si vous ne savez pas comment en tirer le meilleur bénéfice, notre filiale spécialisée dans le marketing B2B a publié sur son blog un article de conseils pour optimiser votre profil Linkedin.

 

Passez du mode “thermomètre” au mode “thermostat”

 

Avez-vous déjà réfléchi à la différence entre un thermomètre et un thermostat ? C’est une image pleine de sens pour aborder la construction d’une marque personnelle…

Un thermomètre, c’est un moyen d’enregistrer la réalité, de constater un état de fait. En revanche, un thermostat, c’est un moyen d’agir sur la réalité, d’analyser un état de fait pour ensuite le modifier.

Dans le monde professionnel, la majorité des gens se comportent comme des thermomètres. Ils prennent la température du contexte dans lequel ils évoluent et adaptent ainsi leur comportement aux usages en vigueur dans ce contexte. Mais les leaders font partie de la minorité qui est capable d’imposer de nouveaux usages, d’introduire dans un environnement de nouvelles manières de penser et de faire.

Pour déployer un Personal Branding qui ait de l’impact, il vaut mieux se placer en position de thermostat plutôt que de thermomètre. Le célèbre marketeur Seth Godin y voit même une posture clé pour faire d’une audience une “tribu” fidèle et engagée.

Pour constituer votre propre tribu, vous devez devenir un prescripteur dans votre domaine et ne pas vous cantonner à une mise en application passive de votre expertise.

 

Mettez en place un calendrier éditorial

 

Les deux dernières étapes de notre stratégie de branding relèvent (enfin !) de la production concrète de votre marque au quotidien. Une production qui ne peut pas décemment se passer du redouté calendrier éditorial…

On a tort de considérer ce calendrier comme une contrainte. Utilisé à bon escient, il vous permettra d’éradiquer les pannes d’inspiration et d’augmenter la qualité éditoriale de vos contenus de marque.

L’idée, c’est d’intégrer dans votre communication des sujets qui “parlent” aux différents niveaux de qualification des prospects dans votre entonnoir commercial. Beaucoup de créateurs de contenus adoptent ainsi la stratégie TOFU-MOFU-BOFU :

  • Top Of the Funnel : des contenus à visée universelle (ex : les relations sociales, la productivité, la formation continue…) qui répondent à des objectifs de notoriété auprès d’une large audience.
  • Middle Of the Funnel : des contenus liés à votre domaine d’activité (ex : marketing, RH, énergies renouvelables…) qui répondent à des objectifs de considération auprès d’une audience moyennement qualifiée.
  • Bottom Of the Funnel : des contenus liés à votre expertise dans votre domaine d’activité (ex : Facebook Ads, sourcing de développeurs freelances, éclairage solaire…), qui répondent à des objectifs de conversion auprès d’une audience très qualifiée

En procédant ainsi, vous vous donnerez toutes les chances d’instaurer un processus efficace de lead nurturing et de croissance permanente de votre audience.

 

Diffusez des idées qui “collent”

 

Parce que parler de sujets pertinents ne suffit pas et qu’il faut plutôt se donner pour objectif d’en parler de manière engageante, c’est votre capacité à mobiliser des “big ideas” qui pourrait bien faire toute la différence. Et, en la matière, l’approche des frères Heath fournit une grille de lecture intéressante.

Dans leur bestseller Made to stick (“faites pour coller”), il ont ainsi relevé les caractéristiques communes des idées capables de survivre sur le marché des idées. Selon eux, ces idées rares comportent toutes les 6 composantes du modèle SUCCES(S) :

  1. Simplicity : elles sont exprimées dans leur forme la plus élémentaire et en même temps la plus fertile.
  2. Unexpectedness : elles remettent en cause une opinion commune.
  3. Concreteness : elles sont directement rattachables à des actions humaines ou à des informations sensibles.
  4. Credibility : leur évidence repose sur des preuves tangibles ou sur une observation indiscutable de la réalité.
  5. Emotions : elles s’accompagnent de choses à ressentir.
  6. Stories : elles s’ancrent dans une structure narrative.

Bien sûr, vous ne croiserez pas des idées comme celles-ci tous les jours et, surtout, vous en serez rarement l’auteur. Mais, quand vous en croiserez, ne ratez pas l’occasion de les mettre au service de votre stratégie de marque personnelle.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

Qu’est-ce que le Social Selling ?

Qu’est-ce que le Social Selling ?

Aux dernières nouvelles, plus de 80% des Français utilisaient les réseaux sociaux. Cela représente près de 53 millions de personnes. Mais, pour les entreprises, cela représente surtout près de 53 millions de consommateurs dont l'attention ne demande qu'à être captée...

Bloquer l’indexation de votre site en construction

Bloquer l’indexation de votre site en construction

À la vitesse où évoluent les choses dans l'univers du marketing digital, les entreprises se voient contraintes de refaire leur site de plus en plus souvent. Ces sites demeurent encore aujourd'hui essentiels dans la plupart des stratégies digitales, mais quelques...

Retour sur les principales nouveautés TikTok de 2022

Retour sur les principales nouveautés TikTok de 2022

Lancée en 2016, l'application TikTok a connu une croissance fulgurante, jusqu'à atteindre 1 milliard d'utilisateurs actifs en 2022. Un chiffre qui a dépassé les 15 millions rien qu'en France. Alors autant dire que le réseau social dédié à la vidéo de courte durée...