+33 (0)4 93 63 63 27

Accueil » Blog » La révolution e-business du secteur de l’automobile : 4 enjeux marketing d’avenir

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

La révolution e-business du secteur de l’automobile : 4 enjeux marketing d’avenir

23 Mai 2022

Google Ads a lancé aux USA un nouveau format d’annonces spécialement dédié au secteur automobile. Ces annonces pour véhicules s’appuient sur le fonctionnement des campagnes Smart Shopping pour afficher auprès des utilisateurs de Google le prix, la marque et le modèle de voitures à vendre près de chez eux. Au programme côté annonceurs : un ciblage plus intentionniste et donc une hausse des conversions !

Ces campagnes d’un nouveau type ne sont pas encore disponibles en France, mais elles témoignent de la transition digitale accélérée du secteur, qui a changé la donne pour ses acteurs. Certaines pratiques sont devenues obsolètes, mais, dans le même temps, de nouvelles opportunités sont apparues.

Chez AdPremier, nous le constatons au quotidien auprès de nos annonceurs « auto-moto » au sens large (Racing Lubes, Turbopascher.com, Tout pour la moto). Car les concessionnaires ne sont pas les seuls touchés par cette évolution. Assureurs et vendeurs d’accessoires ou de pièces détachés sont eux aussi aux premières loges du nouveau parcours d’achat des automobilistes et des motocyclistes.

Les professionnels le constatent de manière unanime : aujourd’hui, leurs clients entrent en boutique en sachant de mieux en mieux ce qu’ils veulent. D’après une étude de Google, 89% des consommateurs français recherchent leur futur véhicule en ligne avant d’aller l’acheter. Mais, ça, c’est quand ils se déplacent effectivement en concession… Et pour cause, le nombre d’automobilistes qui achètent leur véhicule directement en ligne ne cesse d’augmenter.

Référencement naturel, Google Ads et Youtube Ads, réseaux sociaux, campagnes d’e-mailing, sites e-commerce : les entreprises du secteur doivent dorénavant investir dans des stratégies de développement sur tous les canaux du marketing digital. C’est indispensable pour se positionner efficacement sur les grands enjeux digitaux du business auto-moto pour les années à venir, et en particulier sur les 4 enjeux que nous abordons dans cet article :

 

 

digitalisation marketing secteur automobile

 

Le Phygital : pour s’adapter au nouveau parcours d’achat des clients du secteur automobile

 

Il y a encore quelques années de cela, les automobilistes se rendaient en moyenne 4 fois en concession avant d’acheter un nouveau véhicule, contre 1,5 fois aujourd’hui. Certains d’entre eux n’y vont même plus du tout et réalisent leur achat à 100% en ligne. Forcément, la conséquence de cette évolution des pratiques, c’est que les marques et distributeurs doivent impérativement se positionner sur les premières étapes du parcours d’achat de leurs prospects.

Conclusion : dans la mesure où ces étapes se déroulent majoritairement en ligne, les acteurs du secteur doivent donc déployer des stratégies webmarketing omnicanales pour soutenir l’activité de leurs points de vente physiques en y envoyant des prospects attirés en ligne.

Avec l’accélération de la digitalisation de l’économie, cette économie du “online-to-offline” représente une part de plus en plus importante des transactions commerciales. Que l’on parle de “drive-to-store” ou de “web-to-shop”, l’objectif est le même dans de nombreux secteurs : attirer des prospects en boutique grâce à des actions de marketing digital bien ciblées.

Mais cela marche aussi de plus en plus dans l’autre sens. Dans un environnement de consommation toujours plus omnicanal, les marques et distributeurs du secteur auto-moto ont en effet tout intérêt à mettre en place des stratégies de retargeting en ligne auprès des visiteurs de leurs points de vente physiques. On parle alors d’une approche “offline-to-online”, qui consiste à la fois dans des actions de reciblage des prospects et dans des actions de fidélisation des clients.

Générer du “foot traffic” et proposer une expérience de consommation omnicanale de A à Z : deux manières complémentaires d’aborder le Phygital (contraction de “physique” et de “digital”) et deux leviers de croissance qui sont désormais incontournables pour toutes les entreprises du secteur.

Au besoin, prenez contact avec nos traffic managers pour faire auditer gratuitement l’aspect phygital de votre stratégie marketing.

 

L’UX Design : pour répondre aux attentes des visiteurs de votre site

 

Les marques de voitures ont l’habitude d’être attentives à l’expérience qu’elles procurent à leurs utilisateurs à travers la conception de leurs modèles. Mais, l’attention portée à l’UX s’étend de plus en plus sur la totalité de la relation client, notamment au niveau des premières interactions liées à la phase de prise d’information.

Et, pour traiter efficacement le besoin d’un prospect en quête d’informations, il faut un environnement web à la hauteur des standards actuels :

  • Un design responsive approprié à la majorité des utilisateurs qui naviguent sur mobile
  • Une navigation personnalisée qui s’adapte à l’historique, aux choix et aux attentes de chaque internaute
  • Des contenus pertinents et placés aux bons endroits, afin de traiter chaque besoin d’information là où il s’exprime
  • Un parcours utilisateur fluide qui écarte au maximum les sources de blocages dans la progression commerciale
  • Une prise de contact facilitée autant que possible
  • Des mentions légales et une politique de confidentialité parfaitement en règles
  • Un copywriting engageant et persuasif

Acheter une voiture est clairement une expérience de consommation hors du commun. Cela n’arrive pas tous les jours, ni même tous les ans pour beaucoup de consommateurs. La qualité de l’expérience doit donc être à la hauteur de sa rareté pour l’utilisateur. D’où l’importance de l’UX dans la stratégie digitale des acteurs du secteur de l’automobile et de la moto, plus encore que dans beaucoup d’autres secteurs.

D’ailleurs, savez-vous qu’on a même recruté une Coach UX chez AdPremier, afin d’accompagner nos clients sur cette problématique centrale ?

 

CONTACTER NOTRE COACH UX

 

Elle sera ravie de vous livrer rapidement une première impression sur la qualité de votre propre expérience utilisateur.

 

Le Data Marketing : pour brancher votre activité sur les données personnelles

 

Si vous avez mis en place sur votre site un tracking des visiteurs performant et respectueux de la législation, il peut vite devenir une mine d’informations pour votre business. Les données que vous récoltez auprès de vos prospects et clients vous permettent ainsi de :

    • Développer une meilleure connaissance de votre marché et de votre cible commerciale pour améliorer votre offre
    • Créer des audiences de reciblage des prospects toujours plus précises et personnalisées
    • Mettre en place des stratégies efficaces de fidélisation de vos clients
    • Optimiser vos modèles d’attribution pour une meilleure évaluation du retour sur investissement de chacun de vos canaux d’acquisition
    • Modéliser vos ventes pour ancrer votre plan de croissance sur des prévisions de chiffre d’affaires plus précises

Plus qu’un simple levier de communication, le Data Marketing sous-tend tout un modèle de récolte et de traitement des données destiné à nourrir vos prises de décisions.

D’ici 2025, le volume mondial de données échangées devrait être multiplié par 2 à 3, pour avoisiner les 200 zettaoctets. Alors, mieux vaut ne pas rater le départ de ce qui s’apparente à une véritable ruée vers l’or immatériel du XXIe siècle.

 

L’Automatisation : pour placer l’IA au service d’un pilotage plus performant de votre marketing

 

Contrairement à une idée reçue qui a la peau dure, non, l’atout majeur des principaux outils contemporains de génération de prospects ne réside pas dans la finesse de leur ciblage. Certes, Google Ads et Facebook Ads permettent de pousser très loin la précision des réglages de campagnes publicitaires, mais là n’est pas leur plus grande force.

La révolution des dernières années, celle qui a permis de transformer le business en ligne, c’est la puissance de la big data portée par des outils d’automatisation de la performance. Pour le dire concrètement, l’atout de Facebook Ads et de Google Ads, c’est leur IA.

Aujourd’hui, le rôle de l’expert Ads n’est pas de se substituer aux capacités de calculs et de modélisation inégalables de l’IA, mais de savoir guider et accélérer son apprentissage en lui donnant les bonnes consignes et en l’alimentant avec les bonnes données internes.

Dans un secteur relativement universel comme celui de l’automobile, cette puissance de l’automatisation des campagnes d’acquisition est à son comble, car elle s’applique naturellement à des audiences larges, qui sont celles qui se prêtent le mieux à l’apprentissage de l’IA.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

Qu’est-ce que le Social Selling ?

Qu’est-ce que le Social Selling ?

Aux dernières nouvelles, plus de 80% des Français utilisaient les réseaux sociaux. Cela représente près de 53 millions de personnes. Mais, pour les entreprises, cela représente surtout près de 53 millions de consommateurs dont l'attention ne demande qu'à être captée...

Bloquer l’indexation de votre site en construction

Bloquer l’indexation de votre site en construction

À la vitesse où évoluent les choses dans l'univers du marketing digital, les entreprises se voient contraintes de refaire leur site de plus en plus souvent. Ces sites demeurent encore aujourd'hui essentiels dans la plupart des stratégies digitales, mais quelques...

Retour sur les principales nouveautés TikTok de 2022

Retour sur les principales nouveautés TikTok de 2022

Lancée en 2016, l'application TikTok a connu une croissance fulgurante, jusqu'à atteindre 1 milliard d'utilisateurs actifs en 2022. Un chiffre qui a dépassé les 15 millions rien qu'en France. Alors autant dire que le réseau social dédié à la vidéo de courte durée...