fbpx

Accueil » Blog » Le siloing hermétique : optimisez l’arborescence de votre site pour booster votre SEO

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

Le siloing hermétique : optimisez l’arborescence de votre site pour booster votre SEO

2 Mar 2022

Et si la conception de l’arborescence de votre site, à laquelle vous n’avez peut-être pas consacré un travail de longue haleine, était en fait l’un des éléments les plus importants de votre marketing digital ? Située au carrefour du référencement naturel et de l’expérience utilisateur, cette problématique est en effet centrale dans le cadre d’une stratégie de webmarketing.

L’objectif clairement affiché par Google est de valoriser les sites qui proposent à ses utilisateurs la meilleure expérience possible. Pour cela, le leader des moteurs de recherche envoie, sur tous les sites de son index, des robots de crawl dont le rôle est de se comporter autant que possible comme de vrais utilisateurs. Concrètement, ces robots naviguent sur votre site de la même manière que vos visiteurs humains, c’est-à-dire en cliquant sur les liens internes de vos pages.

Résultat : Si votre menu est mal organisé et que le maillage interne de vos pages n’est pas pertinent, le comportement de vos visiteurs et celui des Google Bots n’iront pas, l’un comme l’autre, dans le sens de vos intérêts.

Au moment de penser l’arborescence de votre site, vous devez donc allier les problématiques SEO aux problématiques UX. Cette approche est d’ailleurs totalement cohérente avec la direction prise ces dernières années par Google, qui opère une évolution du SEO vers le SXO. Aujourd’hui, placer l’expérience utilisateur au cœur de votre pratique du référencement naturel est un pari de plus en plus gagnant. Et la tendance ne semble pas partie pour s’inverser…

Alors, pour entrer concrètement dans les enjeux propres à l’arborescence de votre site, on vous propose dans cet article de partir d’une question simple pour avancer ensuite vers une méthodologie plus complexe.

 

 

arborescence site web silo

 

La question de départ : votre menu contient-il des fuites SEO ?

 

En matière de référencement naturel, vous pouvez imaginer les pages de votre site comme des réservoirs d’autorité : elles distribuent de la puissance aux autres pages vers lesquelles elles font des liens. C’est pourquoi, dans le jargon, on parle de “jus SEO” pour qualifier ce transfert de puissance d’une page à d’autres.

En gros, l’autorité que chacune de vos pages a réussi à acquérir aux yeux de Google est redistribuée via le maillage interne. Il est donc important de ne pas gâcher cette redistribution d’autorité en en faisant bénéficier des pages pour lesquelles cela n’aurait aucun intérêt…

Pourtant, beaucoup de menus principaux affichent encore des liens vers des pages qui n’ont pas de véritable objectif SEO. C’est par exemple le cas des pages “Qui sommes-nous ?”, “Mentions légales”, “Contact”, etc.

Insérer ces pages dans votre menu, c’est automatiquement leur dédier un lien sur la moindre page de votre site. C’est donc envoyer aux robots de crawl de Google l’information qu’elles sont très importantes et qu’ils doivent y passer beaucoup de temps (y dépenser beaucoup de “budget crawl” comme on dit encore une fois dans le jargon du référencement naturel). Et pour cause, Google se dit que, si vous avez mis ces pages dans votre menu, c’est que vous estimez que ce sont les plus intéressantes pour vos visiteurs.

La question à vous poser dans une approche SXO est donc la suivante : les liens contenus dans le menu de votre site renvoient-ils tous vers des pages qui répondent aux intentions de recherche des utilisateurs de Google ?

Si ce n’est pas le cas, vous avez a priori des fuites SEO à cause de votre menu. N’hésitez pas à demander l’avis de nos experts pour voir ce qu’il en est réellement :

 

DEMANDER UN AUDIT SEO GRATUIT

 

La bonne nouvelle, c’est que c’est une occasion en or pour refondre votre menu et, idéalement, l’associer à une arborescence de pages bâtie elle aussi sur un principe du silo hermétique.

 

Comment mettre en place un siloing SEO hermétique dans votre arborescence de site ?

 

L’idée d’étanchéifier tous les contenus d’un même ensemble sémantique pour en augmenter la puissance SEO est assez ancienne dans l’univers du référencement naturel. En france, c’est notamment Laurent Bourelly qui l’a démocratisée avec son principe de “cocon sémantique”. Il a poussé très loin la notion d’étanchéité et cela lui a permis d’obtenir de bons résultats en se passant d’une stratégie de netlinking destinée à soutenir la stratégie de création de contenu.

Aujourd’hui, une agence web SEO qui appliquerait de manière très stricte ces principes de siloing hermétique et délaisserait les backlinks ferait tout de même figure d’exception dans le milieu. Compte tenu des progrès de l’algorithme de Google, la plupart des experts estiment en effet que l’étanchéité absolue des silos sémantiques est une règle souvent superflue.

En revanche, optimiser l’arborescence des pages en gardant les principes essentiels du siloing hermétique peut être un vrai plus dans une stratégie de référencement naturel. Mais, alors, comment procéder ?

Au départ de cette approche qui a fait ses preuves, il faut en fait mener une réflexion qui allie deux enjeux : 

  • Les volumes de recherches des requêtes réelles d’utilisateurs
  • Les opportunités business du site

Cette réflexion doit ensuite permettre d’identifier des têtes de catégories, qui correspondent à de grands univers sémantiques. Cela peut être les smartphones, les croisières, les piscines, le rachat de crédit, bref, tous les ensembles de produits ou de services les plus génériques qui soient.

Ensuite, c’est sur ces ensembles qu’il faut bâtir une arborescence en silo hérmétique, en respectant le modèle ci-dessous de maillage interne entre les différentes pages du silo :

arborescence silo seo hermétique

Prenons un exemple concret, celui de la vente en ligne de voitures d’occasion :

  • La page de tête de catégorie pourrait par exemple viser la requête “achat voiture occasion”
  • Les pages mères pourraient viser les différents formats de voitures (berlines, citadines, SUV, coupés, breaks, fourgonnettes, etc.)
  • Les pages filles pourraient, pour chaque format, viser des marques spécifiques (Renault, Peugeot, Mercedes, Fiat, etc.)
  • Les pages petites-filles pourraient, pour chaque association de format et de marque, viser des modèles spécifiques (Clio, 206, Classe A, Panda, etc.)

Ceci n’est bien sûr qu’un exemple théorique, qui ne prend pas en compte les volumes de recherches réels. Retenez simplement la structure de l’arborescence, qui est d’ailleurs très courante sur les sites e-commerce : type de produit > catégories > sous-catégories > pages produits.

Une fois ce travail d’arborescence effectué pour les différents silos, il ne reste plus qu’à construire les pages du silo et à les mailler entre elles pour introduire le moins possible de fuites SEO.

 

Comment construire les pages d’un site organisé en silo hermétique ?

 

Au stade de la création des pages, le plus dur est derrière vous. Il s’agit simplement de transposer l’arborescence dans le maillage interne des pages. Comme schématisé ci-dessus, il faut respecter les principes suivants pour chaque page :

  • Un lien vers la page mère, intégré dans le contenu est placé le plus haut possible sur la page
  • Un lien (ou des liens) vers la page fille (ou les pages filles), intégré dans un paragraphe (ou plusieurs paragraphes) du contenu
  • Un lien (ou des liens) vers la page sœur (ou les pages sœurs), intégré en fin de contenu, éventuellement dans un listing s’il y a beaucoup de pages à “linker”.

En plaçant en premier le lien vers la page mère, vous indiquerez ainsi à Google que c’est une page importante, puisqu’elle est rapidement linkée dans toutes ses pages filles. Vous transmettrez à cette page mère beaucoup de jus SEO. C’est le but premier du maillage ascendant mis en place dans le cadre d’un siloing hermétique. Et cela tombe bien, les pages mères sont normalement des pages qui sont appelées à se positionner sur des mots clés important pour vous…

Mais ce type de silos SEO permettent aussi de cartographier tout un univers sémantique et de se positionner ainsi auprès de Google comme un spécialiste de cet univers. C’est le but du maillage interne descendant ou entre pages de même niveau dans l’arborescence.

 

Les questions à vous poser avant de réorganiser l’arborescence de votre site

 

Refondre l’arborescence d’un menu et, qui plus est, de tout un site, n’est pas une action à entreprendre à la légère. Elle comporte en effet plus ou moins de risques en fonction de l’existant :

  • Perte de trafic naturel à court terme (le temps que Google réindexe correctement l’ensemble du site)
  • Apparitions de pages orphelines (sans maillage avec d’autres pages du site)
  • Fluctuations des performances du parcours de conversion au sein du site (pas toujours à la hausse si ce parcours était bien optimisé avant la réorganisation de l’arborescence)
  • Introduction de bugs dans les éventuelles campagnes d’acquisition payante de trafic (Google Ads, Facebook Ads, etc.)

De ce point de vue, l’idéal est de pouvoir travailler sur un site neuf et, donc, d’en optimiser l’arborescence dès le lancement. À ce moment-là, il n’y a rien à perdre. Mais les choses se présentent rarement ainsi dans la réalité…

Alors, quand on entreprend de refondre l’arborescence d’un site qui a déjà du trafic naturel et qui convertit déjà des visiteurs, il vaut mieux anticiper les conséquences en se posant quelques questions importantes :

  • L’arborescence actuelle représente-t-elle un handicap important pour atteindre les objectifs SEO ? (C’est n’est souvent le cas que pour les mots clés les plus concurrentiels.)
  • Les moyens humains, techniques et financiers mis en œuvre dans la refonte seront-ils suffisant pour limiter les risques mentionnés ci-dessus ?
  • Les objectifs d’UX sont-ils conciliables avec un silo basé en premier lieu sur des objectifs SEO ?
  • L’entreprise a-t-elle les moyens d’absorber une baisse de trafic naturel sur le site pendant quelques semaines (voire quelques mois pour des sites à fort trafic) ?

Si vous pouvez répondre “oui” à toutes ces questions, lors vous êtes sûrement prêt pour passer à l’arborescence en silo SEO. Si ce n’est pas le cas, contactez-nous pour discuter des autres pistes à exploiter pour votre référencement naturel avant de vous engager dans une telle refonte de votre site.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

[UX] 10 bonnes pratiques pour améliorer votre taux de conversion

[UX] 10 bonnes pratiques pour améliorer votre taux de conversion

Les internautes sont des consommateurs intransigeants : 90% d’entre eux déclarent quitter un site web dont le design ne génère pas une bonne expérience d’utilisation (source : Finances Online). Et il y a fort à parier que vos prospects sont des internautes comme les...