fbpx

Accueil » Blog » Les 7 nouveautés principales de Google Analytics 4

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

Les 7 nouveautés principales de Google Analytics 4

Par rapport à sa version de lancement en 2005, l’outil de suivi des sessions d’utilisateurs Google et de leur comportement sur les sites internet a fait bien du chemin. Sa nouvelle version, Google Analytics 4, propose depuis quelques mois un tableau de bord entièrement revu et fait place, plus que jamais, à l’IA et au respect des données personnelles.

L’objectif de cette nouvelle version d’Analytics est double :

  • Permettre un tracking plus performant (notamment grâce aux données générées par l’IA, mais pas que…)
  • Proposer aux éditeurs de site un contrôle plus facile et plus « RGPD compliant » des données de leurs utilisateurs.

Autant vous le dire tout de suite, même si le changement d’un outil de travail provoque toujours une certaine réticence, chez AdPremier, on est plutôt convaincus par celui-ci !

De toute façon, même si on n’était pas convaincus, Google Analytics 4 est aujourd’hui la solution par défaut des nouvelles propriétés créées sur Analytics. Si vous vous lancez en 2021, vous ne pourrez donc pas y échapper.

En revanche, si vous faites partie des utilisateurs de l’ancienne version Universal, vous pouvez rester sur votre propriété actuelle. Mais on vous recommande quand même d’aller tester en parallèle la nouvelle version…

Et pour cause, voici les nouveautés appréciables introduites par Analytics 4.

 

 

nouveautés google analytics 4

 

Un nouveau modèle de reporting tourné vers le cycle de vie des clients

 

On oublie l’approche par sessions et pages vues d’Universal Analytics. Sur Analytics 4, la collecte de données se concentre sur les utilisateurs et les événements, classés dans les différentes phases du parcours client :

  • Acquisition
  • Engagement
  • Monétisation
  • Fidélisation

Avec des rapports désormais centrés sur le parcours des différents utilisateurs attirés dans votre environnement web par vos canaux d’acquisition, l’interface de reporting d’Analytics 4 permet de développer une approche marketing qui accorde une meilleure place à la Customer Lifetime Value. Et vous savez combien cet indicateur est important pour optimiser votre ROAS. Si vous ne le savez pas, on en avait déjà parlé sur notre blog

Ce nouveau modèle de suivi permet non seulement d’améliorer l’attribution des conversions à vos différents canaux, mais surtout d’analyser avec une précision accrue l’enchaînement des actions d’utilisateurs uniques sur votre site (même s’ils utilisent plusieurs appareils) et donc, in fine, la pertinence de leur coût d’acquisition.

 

Un nouveau dashboard plus intuitif

 

Qui dit nouveau modèle de collecte des données dit nouveau tableau de bord et c’est l’innovation la plus visible de Google Analytics 4. C’est aussi celle qui nous a fait le plus peur quand on en a pris connaissance. Forcément, avec une interface entièrement revue, il y avait de quoi perdre nos repères…

Mais ce nouveau tableau de bord est finalement plus facile à prendre en main et son utilisation au quotidien est plus pertinente. Fini les rapports à créer à chaque fois que l’on voulait extraite un nouveau KPI ! Avec le nouveau dashboard interactif, les KPIs peuvent être modifiés à l’envi, pour accéder plus intuitivement aux informations essentielles.

 

La disparition du taux de rebond

 

Tant qu’on est dans les KPIs essentielles, Google a estimé que le taux de rebond n’en faisait pas partie…

Enfin, ce n’est qu’à moitié vrai. Certes, le taux de rebond n’est plus accessible en tant que tel, mais il a été fondu dans un nouvel indicateur d’engagement.

La motivation de Google repose sur le fait que le taux de rebond, même s’il était très utilisé, ne permettait pas toujours de distinguer un utilisateur particulièrement intéressé par une page d’un utilisateur qui était partie faire autre chose et avait oublié de fermer ladite page… Avec la nouvelle métrique de taux d’engagement, ce parasitage des données collectées ne devrait plus poser de problème. Et ce, grâce a une nouvelle fonctionnalité, qui permet par exemple de détecter le scroll : le tracking « codeless »

 

La petite révolution du tracking codeless

 

Le tracking codeless sur Google Analytics désigne le tracking de comportements on site sans avoir à intégrer un code spécifique. Or, dans cette version 4 de la plateforme, un gros travail d’optimisation a été réalisé sur cette fonctionnalité.

Désormais, on a par exemple la possibilité de tracker avec une grande précision le visionnage d’une vidéo ou le scroll sur une page. Qui plus est, on bénéficie maintenant de ces données codeless en temps réel, là où il nous fallait souvent attendre une journée pour accéder à des données similaires sur Universal Analytics.

 

L’introduction des statistiques prédictives produites par l’IA de Google

 

Google Analytics Universal utilisait déjà le machine learning pour proposer à ses utilisateurs des recommandations personnalisées. Mais, avec Google Analytics 4, l’utilisation de l’IA est poussée beaucoup plus loin, puisqu’elle se base sur la big data et les tendances du moment pour générer des prédictions particulièrement utiles.

Ces prédictions peuvent par exemple permettre d’identifier un produit qui surperforme pour anticiper la gestion de ses stocks ou encore d’identifier des audiences dont le potentiel s’avère supérieur à celui des autres audiences.

On sait aussi que Google a annoncé la disparition prochaine des cookies tiers sur son navigateur. Or, cette utilisation plus poussée de l’intelligence artificielle, associée à un croisement des données du grand nombre d’utilisateurs des différents services du groupe Alphabet, est clairement un moyen d’introduire le tracking de demain en matière d’événements web et de prendre de l’avance sur les autres fournisseurs de mesures.

 

Les facilités par rapport à la mise en conformité RGPD

 

En parlant de données personnelles, la nouvelle version d’Analytics a mis en place un Consent Mode qui n’est pas dénué d’intérêt, notamment parce qu’il permet d’anonymiser les adresses IP, afin de séparer les données de l’identité des utilisateurs.

On vous a déjà donné sur ce blog nos recommandations pour une utilisation optimale de ce Google Consent Mode. Force est d’admettre qu’avec sa gestion automatisée de diverses options de consentement et des demandes de suppressions des données par les utilisateurs, il facilite la vie aux entreprises. À condition, bien sûr, de l’utiliser correctement.

 

Une amélioration des interactions entre Google Analytics et Google Ads

 

Si vous utilisez les données récoltées par votre compte Google Analytics sur votre site (ou même sur Youtube depuis Google Analytics 4 !) pour générer des audiences de reciblage sur Google Ads, vous bénéficiez désormais de mises à jour automatiques de ces audiences.

En clair, quand un utilisateur issu de l’une de ces audiences de retargeting déclenche la conversion que vous visiez, il est automatiquement retiré de l’audience en question dans votre campagne Ads.

 

Conclusion

 

Même si certaines fonctionnalités de Google Analytics 4 sont encore perfectibles et seront d’ailleurs perfectionnées dans les mois à venir, cette nouvelle plateforme est déjà extrêmement prometteuse. Au vu de ses nouvelles utilisations appréciables de l’IA, de sa meilleure complémentarité avec Google Ads, de sa nouvelle approche « customer centric » et de son sérieux quant au traitement des données personnelles, elle a tout d’un allié de poids pour votre marketing digital.

Cela dit, ces évolutions la rendent incompatible avec l’ancienne version d’Analytics. On vous recommande donc de ne pas trop tarder à y créer une propriété pour commencer à collecter vos données selon la nouvelle méthode.

Contactez-nous si vous avez besoin d’aide pour configurer Analytics 4 et bénéficier de ses innovations !

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

Quelques conseils pour optimiser votre SEO sur Youtube

Quelques conseils pour optimiser votre SEO sur Youtube

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez sûrement que la team SEA de l’agence milite inlassablement contre l’autocensure des entreprises lorsqu’il s’agit de créer une vidéo publicitaire pour Youtube. Et pour cause, c’est aujourd’hui un format accessible à la...