Comment intégrer le SEO à sa stratégie digitale ? 3 axes de travail pour créer des synergies

Le marketing digital de la décennie 2020 sera omnicanal ou ne sera pas ! C’est notre conviction chez AdPremier. Mais, plus qu’une conviction, c’est une méthode de travail que nous appliquons au quotidien dans nos stratégies de référencement.

Aujourd’hui, une agence SEA qui ne ferait pas de SEO verrait ses performances se heurter à un plafond de verre et inversement. D’autant plus que l’alliance SEA / SEO permet d’ancrer le webmarketing dans une connaissance plus profonde du marché et d’en exploiter pleinement les opportunités.

Alors, pour intégrer au mieux le SEO dans une stratégie digitale, voici 3 axes qui permettent de créer des synergies profitables, en phase avec les évolutions récentes du marketing digital et celles de l'algorithme de Google.

 

intégrer le seo dans sa stratégie digitale

 

✅ L’environnement sémantique

 

C’est une évidence quand on pense au SEO : il faut travailler les mots clés. Depuis des années, les experts en stratégies de référencement naturel ont effectivement développé des méthodes pour cartographier le paysage sémantique des différents secteurs d’activité.

Cette approche vise à identifier des recherches d’internautes sur lesquelles se positionner, puis à rédiger des contenus optimisés pour coller avec ces recherches aux yeux de Google.

Or, les prestataires SEO travaillent la plupart du temps avec des outils qui fournissent des estimations des volumes de recherche, contrairement aux campagnes Google Ads, qui fournissent, elles, des mesures réelles.

De ce point de vue, utiliser la data SEA pour développer sa stratégie SEO permet d’éviter certaines approximations et de travailler les deux canaux de manière vraiment complémentaire. Grâce aux statistiques de mots clés des campagnes Google Ads, il est ainsi possible d’identifier de nouvelles opportunités de requêtes et d’arbitrer entre organique et payant en fonction du coût par clic réel des différentes requêtes.

Cette approche plurielle du marketing numérique crée donc une synergie intéressante, qui débouche sur un meilleur retour sur investissement, à la fois sur le budget SEA et sur le budget SEO. C’est le moyen le plus rapide de commencer à instaurer une stratégie globale de webmarketing.

 

✅ Le profilage de l’audience

 

Pour le coup, c’est un travail qu’on associe moins naturellement au domaine du SEO. Pourtant, l’élaboration des personas marketing est essentielle dans une stratégie de contenus. Alors, certes, le référencement naturel ne repose pas uniquement sur la création de contenus, mais c’est tout de même son principal levier de performances.

Le SEO qui aspire à manipuler l’algorithme de Google en suroptimisant les signaux censés le satisfaire, c’est du passé ! Depuis quelques années, Google progresse, grâce au machine learning, vers une meilleure compréhension du contenu des pages et des intentions de recherche de ses utilisateurs. Son but ? Créer un lien pertinent entre les deux. On vous a déjà parlé de cette évolution dans notre article sur l'impact du SEO sur le SEA :

 

SEO et SEA dans le webmarketing

 

Donc, pour plaire à l'algorithme de Google, il faut plaire de plus en plus à ses utilisateurs et de moins à ses robots de référencement. Il faut apporter des réponses pertinentes à des besoins exprimés dans des requêtes. C’est à la fois simple et compliqué : simple à concevoir, compliqué à mettre en œuvre.

Or, c’est justement le rôle du profilage de l’audience que d’identifier des récurrences dans les comportements et les motivations de la cible. C’est précisément sur ces récurrences que les différents canaux de marketing numérique doivent s’enraciner.

Fini l’époque où le SEO était une branche relativement indépendante du webmarketing. À l’image du SEA, de l’Email Marketing ou du Social Media, il ne peut aujourd’hui se passer d’une véritable réflexion sur les audiences. Et, mieux, une approche intelligente du SEO peut aussi fournir une data utile à cette réflexion.

Mutualiser les données récoltées sur les différents canaux et développer une réponse globale au besoin de la cible : voilà ce vers quoi doit tendre une stratégie digitale ambitieuse.

 

✅ L’expérience utilisateur

 

Là aussi, c’est un axe sur lequel se positionne de plus en plus l’équipe qui développe les mises à jour de l’algorithme de Google. Et la mise à jour « Google Page Experience », annoncée pour mai 2021, va encore renforcer cette tendance.

Concrètement, pour permettre à un site de bien se positionner dans les pages de résultats de recherche, une stratégie de référencement digne de ce nom ne peut plus faire l’impasse sur la qualité de la navigation que le site offre à ses utilisateurs. Dès maintenant, mais d’autant plus dans un avenir proche, un site optimisé pour le SEO, c’est aussi un site fluide et attractif aux yeux des visiteurs.

Le SEO doit donc composer de plus en plus avec le genre de problématiques qui étaient plutôt l’apanage du SEA ou des Social Ads ces dernières années :

  • Capter l’attention
  • Supprimer les frictions
  • Délivrer des arguments convaincants
  • Orienter la décision
  • Générer de l’émotion
  • Mobiliser des valeurs

Bref, le genre de problématiques tournées vers les utilisateurs qui, une fois encore, permettent d’initier des synergies profitables entre les différents leviers de marketing.

 

Vous l’aurez donc compris, faire du SEO performant en 2021, ce n’est pas se contenter d’optimiser son site pour les moteurs de recherche, mais penser le référencement naturel comme un élément intégré dans une stratégie digitale globale. Faire du SEO performant en 2021, c’est inévitablement faire du webmarketing performant.

Si vous voulez qu'on vous présente notre approche pour booster vos résultats, n'hésitez pas à nous contacter.




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.