fbpx

Accueil » Blog » 7 Astuces SEO pour accélérer l’indexation de vos pages sur Google

RGPD :

Commentaires – 

0

Commentaires – 

0

7 Astuces SEO pour accélérer l’indexation de vos pages sur Google

On a beau répéter sur notre blog, dans nos échanges avec nos clients ou en formation que le référencement SEO de qualité est un travail de longue haleine, parfois, il y a des choses qui ne peuvent pas attendre !

Quoi de plus rageant, par exemple, qu’une nouvelle page extrêmement importante qui tarde à être indexée par Google après avoir été publiée sur le web ? Pour tous ceux dont l’activité est parfois soumise à des contraintes d’actualité, un tel problème d’indexation sur une page peut, chaque jour, faire rater des opportunités business. Idem pour des mises à jour importantes que Google tarderait à réindexer.

Parfois, un retard de référencement peut venir d’erreurs techniques sur les pages non indexées. Mais il arrive aussi que Google (et encore plus souvent les autres moteurs de recherche) prenne plusieurs jours, voire semaines, pour indexer une nouvelle page ou réindexer une version de page mise à jour dans ses résultats de recherche. Autant vous dire qu’une nouvelle page « Blackfriday » indexée le 15 décembre peut susciter quelques frustrations…

Pour éviter cela, la meilleure chose à faire reste bien sûr d’optimiser l’ensemble de votre référencement naturel. C’est notamment en publiant régulièrement de nouveaux contenus, en soignant la vitesse de chargement de vos pages (en particulier de leur chargement sur mobile) et leur UX de manière générale, en utilisant des URLs courtes et lisibles ou encore en augmentant l’autorité de votre site internet que vous inciterez les robots d’indexation de Google à passer plus souvent sur votre site web.

Cela dit, certaines actions peuvent aider à accélérer le processus dans les cas les plus urgents. Voici nos 7 meilleures astuces pour plaire à un robot de Google :

 

 

indexer nouvelle page rapidement google

 

Mettre en ligne un fichier sitemap

 

Vous avez sûrement déjà vu cette mention « sitemap » ou « plan du site », que les webmasters placent souvent en pied de page et enregistrent dans la Search Console. Elle pointe généralement vers un fichier XML qui a pour but d’aider les robots de crawl de Google (et des autres moteurs de recherches) à trouver plus rapidement les différentes pages d’un site web pour les indexer.

Parfois, dans le cas de sites qui comportent plusieurs dizaines de milliers de pages, il peut même être intéressant de créer plusieurs sitemaps pour segmenter le tout. Il est par exemple possible de prévoir un plan de site spécifique, pour les images, un autre pour les actualités, un pour les vidéos, etc.

Concrètement, l’organisation des liens dans un ou des plan(s) de site fonctionne comme un ensemble de recommandations à l’intention des robots d’exploration et cela leur permet parfois de gagner en vitesse pour explorer des éléments difficilement accessibles dans la navigation. Mais ces recommandations ne remplaceront jamais la structure réelle du site, qui doit demeurer votre priorité en matière d’organisation des pages.

 

Utiliser l’architecture interne de votre site

 

Les robots d’exploration utilisent en fait les liens internes de votre site pour naviguer d’une page à l’autre. Il vous faut donc éviter d’avoir des pages « orphelines », c’est-à-dire des pages qui sont coupées des autres et qu’on ne peut pas explorer à partir des liens internes. En effet, Google n’accordera que peu d’importance aux pages qu’il peine à trouver et sur lesquelles les utilisateurs ne peuvent pas se rendre de manière naturelle. Or, le rapport est direct avec d’éventuels problèmes d’indexation de ces pages, qui se trouvent en fait pénalisées.

Dans le même ordre d’idée, il vous faut être attentif à la DFI (Distance From Index), « distance de clic à partir de l’index » en français. En clair, plus le nombre de clics est réduit entre une page et l’accueil du site, plus cette page sera considérée comme prioritaire par les robots d’indexation. Il est ainsi recommandé de ne pas dépasser 3 clics à partir de l’accueil pour atteindre vos pages importantes. Au-delà, Google risque fort de les considérer comme peu importantes.

Pour accélérer l’indexation d’une nouvelle page ou d’une page mise à jour, placez-la donc aussi près que possible de l’accueil dans vos liens internes. Vous pouvez même placer un lien qui pointe vers elle directement sur la page d’accueil (ou au moins sur une page de deuxième niveau), ne serait-ce que de manière temporaire, le temps que celle-ci soit indexée.

 

Soumettre la page dans la Search Console

 

Vous vous doutez bien que Google a prévu une fonctionnalité permettant aux webmasters de lui signaler un contenu important, qu’ils estiment devoir être indexé rapidement. Cette fonctionnalité vaut ce qu’elle vaut mais elle a en tout cas le mérite d’exister. Pour l’utiliser, il faut simplement se rendre sur la Search Console et accéder à la barre de soumission d’URLs via la rubrique « Inspection de l’URL » dans le menu de gauche :

 

soumettre indexer page google search console

 

Cet outil vous permet de demander à Googlebot de se rendre sur une page pas encore indexée et de suivre l’avancement de l’indexation, mais il vous permet plus largement d’identifier des erreurs d’exploration et d’optimiser un site en conséquence.

 

Pousser la page avec des backlinks

 

Si vous trouvez que Google n’indexe pas assez vite les nouvelles pages de votre site, c’est probablement parce que votre site manque d’autorité aux yeux du leader des moteurs de recherche. Or, pour gagner en autorité, il va vous falloir en passer par la case « backlinks », ces URL d’autres sites qui pointent vers le vôtre.

En l’occurrence, en obtenant des backlinks sur des sites à forte autorité, vous aspirerez une partie de leur autorité et rendrez votre site plus attractif aux yeux des robots d’indexation. Mais, en obtenant sur un site à forte autorité un backlink vers un contenu pas encore indexé, vous bénéficierez surtout de la fréquence de passage de Googlebot sur ce site qui vous mentionne. Concrètement, lorsque Googlebot passera sur le site concerné, il est probable qu’il ira faire un tour sur les liens qu’il contient et donc sur votre page à indexer.

 

Passer par des sites de Ping

 

Les services de Ping sont des alliés historiques des experts SEO. Certes, leur usage dans le webmarketing actuel tend à être de plus en plus anecdotique, mais, puisque nous en sommes à mettre toutes les chances de notre côté pour indexer rapidement une nouvelle page (notez que cela marche aussi pour indexer des backlinks), autant saisir celle-ci.

De manière simplifiée, les pings sont des systèmes qui permettent de signaler aux moteurs de recherches qu’une page a été créée ou mise à jour sur un site. Vous pouvez ainsi « pinger » vos URLs à la main, en les envoyant une par une à vos sites de pings préférés. Mais nous vous recommandons quand même d’utiliser pour cela un outil d’automatisation, d’autant plus que WordPress en intègre un directement dans ses réglages :

 

sites ping indexer page

 

En y enregistrant votre liste de sites de Ping, vos nouvelles pages seront ainsi automatiquement « pingées » au moment de leur publication.

 

Partager la page sur les réseaux sociaux

 

Les réseaux sociaux n’ont pas toujours la cote dans le milieu du SEO, parce que les backlinks qu’ils contiennent sont en « nofollow » et ne transmettent donc pas d’autorité aux yeux de Google (même si la notion est devenue secondaire depuis mars 2020). De fait, ces backlinks ont donc peu d’intérêt pour augmenter la capacité de vos pages à ranker sur les moteurs de recherche.

En revanche, les liens en provenance des réseaux sociaux peuvent accélérer l’indexation de vos pages. Et pour cause, ces plateformes sont tout de même suivies de près par Google parce qu’elles regroupent beaucoup d’utilisateurs actifs. Un lien social vers une page récente de votre site fonctionne en fait comme un signal positif aux yeux de Googlebot. Il lui indique que la page attire déjà des utilisateurs (d’ailleurs, un tel lien génère souvent du trafic réel) et qu’il y a donc un intérêt à l’indexer en priorité.

Or, l’avantage des réseaux sociaux sur les backlinks en provenance d’autres sites internet, c’est que vous pouvez être à l’initiative de la publication. Conclusion : n’hésitez pas à partager vos contenus sur vos pages sociales dès leur publication. Leur indexation ne pourra que s’en trouver accélérée.

 

Recycler une ancienne page déjà indexée

 

Cette dernière astuce est peut-être notre préférée chez AdPremier, car elle résulte d’une manière différente de poser le problème de l’indexation des pages… Souvent, lorsqu’on cherche à référencer rapidement un nouveau contenu, c’est parce qu’il y a une problématique de saisonnalité, autrement dit, parce que ce contenu est intéressant à un moment précis mais le sera moins après quelque temps. Dès lors, pourquoi ne pas profiter des URLs déjà indexées de vos contenus devenus obsolètes ?

Par exemple, parmi nos clients e-commerce, on a souvent constaté que les promotions saisonnières bénéficiaient d’une nouvelle page chaque année. On se retrouve alors tous les ans avec de nouvelles URLs à faire indexer, du type : « https://…/blackfriday-2020 », « https://…/blackfriday-2021 », etc. Pourtant, recycler la même page d’une année sur l’autre, en conservant son URL, permet de conserver en même temps son indexation et sa puissance de référencement. Certes, ce n’est pas possible dans tous les cas, mais ça l’est très souvent…

 

Vous voilà en tout cas armé d’une liste d’actions destinées à accélérer l’indexation de vos pages. Vous n’avez donc plus d’excuses pour rester pendant des jours devant la commande « site:xxx » de la barre de recherche Google, à attendre que votre page apparaisse.

Mais, vous l’aurez compris, le meilleur moyen d’indexer rapidement vos pages reste de fournir un vrai travail SEO sur le long terme. La bonne nouvelle, c’est qu’on a fait ça plutôt bien chez AdPremier… On peut même regarder vos données pour réaliser un audit gratuit de votre stratégie actuelle et de sa complémentarité avec votre stratégie Ads.

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Vous aimerez aussi :

9 leviers pour accroître vos ventes grâce au copywriting

9 leviers pour accroître vos ventes grâce au copywriting

Vous aurez beau passer des heures et des heures à soigner vos articles, pages de vente et autres landing pages importantes pour votre business, 8 internautes sur 10 n’en liront que le titre. Conclusion ? Le monde est injuste. Mais encore ? Vos titres doivent...